Choisir son chauffe-eau en fonction du type d’énergie

eau chaude baignoire

Quelle énergie souhaitez-vous choisir pour l’alimentation de votre chauffe-eau ? Tout dépend de vos attentes et préférences en matière de coût, de facilité d’installation, de considérations écologiques ou même de volume.

Le chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique s’installe sans difficulté n’importe où dans la maison, mais cette installation fait l’objet d’une réglementation quand elle concerne les pièces humides. Instantané ou à accumulation, ce type de chauffe-eau ne demande que peu d’entretien, mais a l’inconvénient de consommer beaucoup d’énergie. Il se constitue d’une cuve, d’un thermostat et d’une résistance.

Appelez un plombier Paris pour avoir les meilleurs conseils !

Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique ne peut être installé que dans un endroit à l’écart du reste de l’habitation, et qui n’est pas chauffé. Il revient relativement cher à l’achat, mais se révèle très vite rentable si l’on en fait un usage régulier. Son fonctionnement implique la récupération des calories présentes dans l’air par pompe à chaleur. Le chauffe-eau thermodynamique doit être installé dans un local non chauffé et isolé du reste de l’habitation. Son coût élevé peut être rapidement rentabilisé s’il est suffisamment sollicité.

Le chauffe-eau solaire

Le choix d’un chauffe-eau solaire ne doit pas être fait à la légère : ce type de chauffe-eau constitue un investissement non négligeable et requiert même des travaux de rénovation. Il peut être monobloc ou à éléments séparés, et son fonctionnement implique l’utilisation de capteurs thermiques pour collecter les calories de l’énergie du soleil. Cette chaleur est communiquée à un fluide caloporteur qui va chauffer l’eau en gagnant la cuve.

Le chauffe-eau à gaz

L’installation du chauffe-eau à gaz est plutôt délicate. Il ne peut en effet pas être positionné dans une salle de bain ou dans une chambre. Ce type de chauffe-eau qui fonctionne au butane ou au propane peut être instantané ou à accumulation. Lorsqu’il est à accumulation, il est indispensable qu’il soit raccordé à une évacuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *